nutricosmétique beauté

Classé dans | Santé

Saint Valentin : comment le guider pour qu’il devienne un bon amant

Publié le 14 février 2020

Les hommes ont souvent besoin d’une femme qui les guide pour devenir de bons amants. C’est normal, personne ne leur a jamais rien expliqué! Et s’ils ont trouvé des modèles, c’est souvent dans la pornographie, ce qui ne les aide pas du tout… Alors, comment s’y prendre pour devenir celle qui saura le faire progresser ?

Comment réussir à jouir simultanément ?Ce que vous pouvez faire…

Commencez par la base. Il est impossible de communiquer sur la sexualité en parlant uniquement de ce que vous voulez et de ce qui ne va pas. Pour être entendue, ne vous exprimez pas de façon trop négative. Mieux vaut d’abord indiquer à votre mari ce qui va bien et les raisons pour lesquelles vous le désirez. Car il ne progressera que s’il se sent apprécié. Sinon, il risque de se décourager rapidement. Dites-lui que vous le trouvez beau. Après tout, c’est lui que vous avez choisi.

Précisez ce que vous aimez chez lui : « Tu as de belles mains, de beaux cheveux, de beaux yeux, un beau sourire…  » Parlez-lui de ce qui vous émeut : « J’aime ton odeur, j’adore ta peau douce, j’aime aussi que tu sois plus grand que moi…  » Quand on se sent aimé, désiré par l’autre, on l’écoute plus volontiers.

Après chaque rapport sexuel, faites-lui un petit compliment. Cela ne sera peut-être pas facile au début si vous pensez qu’il n’est pas un bon amant. Mais c’est essentiel pour l’aider à s’améliorer. Par exemple : « J’ai aimé que tu caresses mes seins très doucement [ou de manière un peu brusque]; j’ai trouvé plus excitant qu’on se déshabille mutuellement au lieu de se déshabiller chacun de notre côté; j’ai aimé que tu m’embrasses dans le cou; j’ai aimé être dans telle position, j’ai aimé faire l’amour plus rapidement [ou lentement]… ».

Cette remarque (une seule suffit!) va vous permettre de lui demander : « Et toi, qu’as-tu préféré aujourd’hui?» Cette question est importante, car, dans un couple, les « progrès sexuels » se font toujours à deux. De cette manière, vous vous donnez des pistes pour vous améliorer ensemble. Et il s’en souviendra, par exemple en caressant vos seins plus doucement si vous lui avez expliqué que la douceur et la lenteur étaient plus agréables pour vous.

Vous n’osez pas demander ce que vous désirez

Commencez par lui demander à lui ce qui lui ferait plaisir. Et quand il vous aura répondu, ajoutez : « Et moi, j’aurais envie de… »

Comment formuler les critiques ? Le secret est de ne jamais dire « tu », mais « je » et d’être précise et factuelle. Ne pas dire par exemple : « tu ne passes pas assez de temps sur les préliminaires. » Car il s’agit d’une phrase ressentie comme un reproche, voire une accusation, qui va automatiquement déclencher une réaction de défense. Il vous répondra sans doute : « Mais si, je t’assure, parfois je fais des préliminaires très longs. »Et votre remarque n’aura servi à rien.

Dites-lui plutôt : « Aujourd’hui, j’aimerais que tu me caresses plus longtemps le sexe avant la pénétration, car je ressens beaucoup plus de plaisir quand ça se passe comme ça… « . Ce n’est pas accusateur, c’est précis et motivant. Et surtout, n’oubliez pas que communiquer sur ces sujets, cela s’apprend progressivement ensemble.

A lire aussi:

  • Je n’aime pas le cunnilingus
  • 3 idées reçues à oublier sur le plaisir féminin
  • La méditation des caresses pour changer ses habitudes

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

Source Article from https://www.topsante.com/couple-et-sexualite/sexualite/desir-plaisir/mon-marin-est-pas-toujours-un-bon-amant-620070
Source : Topsante.com

annonces immobilieres

Achat / Location / Investisseurs

Ne cherchez plus parmi des milliers d'annonces immobilières. Confiez-nous gratuitement votre recherche

Votre recherche *

Type de bien *

Budget *

Ville *

Dans une rayon de *

Votre nom *

Votre téléphone*

Réponse sous 24 h

biens.com

Advertise Here
Advertise Here